memoireindustrielleetagricoledevierzon

memoireindustrielleetagricoledevierzon

20 ANS DEJA SUITE


LE B 3 ET LA MÉMOIRE

28 avenue Pierre Sémard

Sera l'adresse du siège social

Le bâtiment en croix, pas encore restauré ou étaient entreposés les tracteurs prêts à l'expédition, servira de réserves dans un premier temps,

Une convention avec les services techniques de la ville disposant d'un camion et d'une remorque porte char donnera la possibilité de transporter les premières machines

__

Un peu de temps passe,

Le nombre de pièces augmente (achats, dons, dépôts)

Des travaux importants sont effectués sur les sites de la SFV

Démolition d'une partie des bâtiments,

L’espace libre deviendra,

Le jardin de la Française

Célestin Gérard y trouvera sa place

____

Le hall d'expédition sera transformé

En maison des cultures professionnelles,

Des caissons serviront de bureaux

Nous aurons droit à un coin dans l'un d'eux,

L’Amicale SFV qui souhaite déplacer son siège social à Vierzon

partage cet espace avec nous

L'utilisation de ce bureau, trop complexe, ne durera pas très longtemps,

et l'Amicale ne viendra pas à Vierzon,

 

Deux branches de la croix seront réservées pour la présentation des machines restaurées ou en bon état

 

L'espace dit «sous surveillance» sera bientôt notre cauchemar

(des dégradations et des vols seront constatées à plusieurs reprises)

 

Nous y mettrons fin en déménagent les machines dans notre nouveau local en 2014, privant ainsi les visiteurs des matériels visible à Vierzon

Pour aménager ce qui deviendra

 

LA MAISON DES CULTURES PROFESSIONNELLES

La communauté de commune, gérante de ces bâtiments,

demande de déménager dans un autre local

Ce sera le b3

Le début d'une aventure

_______________

Il faudra bien faire quelque chose pour ces machines,

avait dit MAX ALBIZZATI,

Mis à disposition, par une convention,

Nous avons aménagé des espaces

En mettant les matériels par catégories,

Tracteurs, batteuses, matériels à traction animale, divers,

bien organisé, le sol balayé par les services techniques de la ville, nous y ferons de belles présentations et recevrons plusieurs lycées, représentant en totalité un nombre important de visiteurs,

 

Un atelier mécanique est installé dans l'ancien local métrologie

il sera un jour vidé de tout son outillage PAR DES ACROBATTES qui sont passés par une fenêtre,

 

Un autre espace sera aménagé en cabine de peinture,

 

Ce fut une période assez euphorique,

deux jours par semaine,

Une quinzaine de personnes venaient en alternance

Selon ses disponibilités restaurer du matériel,

Petits matériels à traction animale pour certains,

Batteuses ou tracteurs pour d'autres,

 

 

 

De cette période,

Peu de membres actifs sont encore parmi nous

Certains, ont quitté le monde des collectionneurs,

D’autres sont partis s'occuper de leur famille ou de leur jardin

 

Les possibilités de travailler dans le B 3 devenant très difficile,

(Le début de l'ouverture des grands parapluies),

En passant outre les interdictions

et en équipe réduite

Nous avons continué à y préparer des matériels en

profitant des possibilités que nous offraient les branchements que nous faisions pendant le week-end sur les coffrets servant à l'alimentation des entreprises travaillant sur le site,

 

Une clôture installée pour sécuriser nos machines pendant les travaux de la future esplanade, n'aura été que symbolique et n'a jamais arrêté personne

Les plaintes pour dégradations et vandalisme sont si nombreuses et sans suites que nous avions à quelques reprises décidé d'en assurer le gardiennage à notre façon

Il est possible que quelques personnes gardent des traces

Mais personne n'est venu réclamer

et il y a prescription ,

 

Un budget disproportionné pour cette réhabilitation à été la réflexion de nombreuses personnes, encore nos impôts ont dit les Vierzonnais

 

Une belle façade

Un espace qui en jette

Voilà quelque chose de très important pour l'image de cette ville

Selon le directoire du moment,

 

 

Une façade aux carreaux souvent cassés par des joueurs de ballon,

Un sol qui souffre des activités faites en hiver

Bien incapable de trouver un futur pour ces anciens bâtiments de la

SFV

qui plairait aux contribuables Vierzonnais

fond de commerce des élus,

Endommagé par une tempête de grêle peu commune dans cette région,

La communauté de commune n'ayant pas le financement pour réparer les dégâts de toiture,

C’est le début d'une dégradation qui n'a fait que s'accentuer avec le temps

Le B3 animera bien des conversations, qui saura redonner vie à tout ce site, emblème de cette ville ,

l'intérieur du B3, pour raison de sécurité, interdit à toutes circulation avec un engin à moteur par le président de la com-com, nous ne pouvions que constater et déplacer les machines les plus exposées à la main,

 

Plusieurs nouveaux lieux de stockages nous ont été proposés ,

Vierzon forges dans Des anciens bâtiments Entrepose

Une surface à partager avec une autre association,

elle ne pouvait contenir qu'une partie des collections ,

Dans les sous-sols d'un bâtiment SFV, ancien espace du secours populaire qui ne pouvait contenir que du petit matériel, la hauteur sous plafond ne dépassant pas 2,80m,

 

Une solution d'attente avait été de déplacer les machines les plus fragiles dans une partie du B 3 moins abîmée, le temps d’exécution trop court il a fallu abandonner sans rangement le reste des collections

Une vue peu flatteuse de ce que nous faisions des matériels confiés,

 

Dispersée dans plusieurs coins de la ville :

Un bureau, esplanade de la SFV,

Plutôt positif pour son emplacement et l'espace mis à disposition

Un atelier, situé au tunnel château, très bien pour le local,

mais avec le temps pas l'idéal, stationnement difficile, pas de possibilité de laver le matériel,

 

La Maison des Cultures Professionnelles, seul possibilités aux visiteurs de voir des productions de Vierzon, sans surveillance, (plusieurs pièces ont été démontées), l'espace à été vidé en 2014

Quelques machines présentées dans l'espace « musée Laumônier » dédié lui, au chemin de fer,

 

La Mémoire avait connu des moments plus forts, plus motivants,

Un miracle

ce n'est peut-être pas le terme exact,

Alex alors président, discute avec le maire, Nicolas Sansu

D’une possibilité d'un nouvel espace qui convient,

Une convention,

Un contrat de location,

Et voilà la Mémoire dans ses murs,

Si nous manquons de places pour loger tous les matériels contenus dans le B3 et la MCP,

Nous avons dans le même espace:

Un local bureau,

Un local archives,

Un atelier spacieux et bien éclairé,

un coin lavage,

Un espace parking ou nous pouvons charger,

Un espace dit « réserves »

ou nous recevons quelques amis venus voir nos machines,

 

Certes il faut améliorer l’aménagement,

 

des machines sont encore dehors,

Il faut trouver une aide financière pour les charges dues à la COM-COM

 

20 ont passés avec:

Des rêves, des espoirs, des déceptions, des promesses non tenues,

La Mémoire

à calfaté les brèches, remotivé ses troupes

et est toujours là

 

 

Venez nous voir,

 

À l'atelier le vendredi après midi

 

Les 16et 17 mai 2015

 

 

 

 

 

 

 


14/05/2015
0 Poster un commentaire